Fête annuelle en pays Wê: Et de deux pour le “Badjouhonan”


23/12/2019 à 15:26:35  |  Pays : Côte d'Ivoire  

L’édition 2019, de “Badjouhonan” se tiendra du 22 au 31 decembre prochain à Tiény-Séably (chef-lieu de sous-préfecture et de canton) dans le département de Facobly, région du Guémon avec plus de 6ooo visiteurs attendus. L’information a été donnée, le 11 decembre 2019, lors d’une conférence de presse animée à Abidjan-Cocody, par Narcisse Téhoué, commissaire principal. Pour la bonne tenue de « Badjouhonan 2019 », les organisateurs entendent tout mettre en œuvre afin d’offrir des festivités mémorables à la population, en cette fin d’année. Pour ce faire, plusieurs innovations sont annoncées. A savoir des prestations artistiques avec les hommes-panthères (Tchih), la danse des cors (Kounhi), du guerrier (Tchiifan), de Kpénon, Oulaï Kayor et du ‘‘Glaé’’ (le grand masque sacré Wê).

Il est prévu également un tournoi de football et des jeux patrimoniaux. Notamment la course des masques, la lutte traditionnelle, l’awalé, ainsi que les contes et légendes Wê. « Badjouhonan 2019 sera très riche en activités car notre objectif est de mettre en exergue la Culture Wê pour mieux en faire la promotion et la pérenniser », a insisté le commissaire principal Narcisse Téhoué.

Qui a saisi cette occasion pour exprimer sa gratitude aux autorités ainsi qu’aux ressortissants de la région qui, selon lui, se sont impliqués dans la réussite de la première édition de Badjouhonan. « Nous tenons à remercier le sous-préfet de Tiény-Séably, Siaka Komara, les cadres et natifs du Guémon pour leur mobilisation l’année passée », a-t-il dit. Avant d’ajouter qu’il y aura un maquis géant durant la semaine festive.

Le commissaire principal a en outre précisé que la sécurité des festivaliers sera garantie. Pour cette 2e édition de « Badjouhonan », le Narcisse Téhoué a lancé un appel à la population en générale et au peuple du grand-Ouest en particulier. « Nous invitons tous les fils de la région ainsi que la population ivoirienne à venir massivement (re) découvrir la Culture Wê d’une part. d’autre part à inscrire une fois de plus cet événement dans son agenda et à se l’approprier afin qu’il devienne une institution chez nous. », a-t-il insisté. En effet, les organisateurs entendent élargir dorénavant cette fête à la région du Guémon et du Cavally.

‘‘Badjouhonan’’ qui est une fête de retrouvailles, célébrée chaque fin d’année, se déroulera durant une semaine à Tiény-Séably. Ce concept initié par des jeunes Wê, se défini comme une plateforme de réjouissance, d’échanges socioculturelles et de cohésion sociale.

En somme, le lieu où l’on se lie d’amitié et où l’on apprend à connaitre autrui.

Une correspondance particulière


 | Imprimer


Nos régions